Saison précédente

Dates et horaires des spectacles

jeudi 09 octobre 19.00
vendredi 10 octobre 20.00
samedi 11 octobre 20.00
mardi 14 octobre 19.00
jeudi 16 octobre 19.00
vendredi 17 octobre 20.00

Documentation

Livret pédagogique Onoma
Livret pédagogique version PDF

NOMMER C’EST PARTIR A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU. C’EST FAIRE UN VOYAGE.

E impossivel de ser tudo e ainda mais de não ser nada, porque nós podemos fugir a tudo excepto a nós mesmos.
Il est impossible d’être tout et encore plus de n’être rien. Car en définitive nous pouvons échapper à tout, sauf à nous-mêmes.
José Saramago

Elle est d’ici, il est de là-bas, ils habitent là. Ils se rencontrent sur Internet. Au nom du père, tigre de la petite brume, au nom de la mère, grègue du petit matin. Ils se retrouveront sur un sentier de montagne. Ils égrènent les noms de lieux et leurs histoires intimes comme des mantras. Ils trouvent un sens à inventer à chaque nom prononcé, mais pas de sens du tout. Pas de sens à leur quête. Dire, nommer les choses pour posséder enfin quelque chose. Parce qu’il manque, c’est tout. Il manque.

Deux personnages nous emmènent sur un sentier. Ils évoluent dans l’immensité de la montagne parsemée de lieux-dits dont la mémoire résonne avec leur histoire personnelle. Comme leurs pas tracés dans le relief tourmenté de l’île fait revivre leur mémoire, ils revisitent leurs souvenirs et sont face à l’absence. Ils sont comme au bord du vide qui les entoure. Le temps file et efface les traces. Ils ressuscitent ces petits bouts de vie. Une vie peut se raconter comme un conte. Raconter pour faire face à sa propre histoire. Face à la course du temps. On peut encore s’arrêter pour respirer et retrouver de l’air. Se mettre à nu et reprendre son chemin plus léger.
Ils étaient deux étrangers l’un pour l’autre mais leur but était le même. Leurs pas ensemble sur le sentier seront le début d’un passage et de renouveau. On a parfois besoin d’une personne inconnue pour avancer. Sur le sentier pour se connaître, se reconnaître, ils énumèrent les noms des lieux. Nommer c’est recouvrir le chemin parcouru, c’est se retrouver en ces lieux.
Désigner pour se dépouiller. Les noms font exister les choses et leur donnent une identité, un sens. Nommer c’est partir à la recherche du temps perdu. C’est faire un voyage.

Enumérer réveille les souvenirs, un peu comme un monde déshydraté qui se mettrait à regonfler… la mise en contact des mots avec une mémoire éveille des images, un monde en sort comme un manège qui se mettrait à vivre.
David Jouas

Et nous voilà avec les mots à énumérer, noms de chemins de ravines de plaines de montagnes, mots qui viennent et partent en fumée, mots qui tracent les lettres de nos voyages, mots qui marchent sous le gros soleil, qui crapahutent jusqu’à la boutique du coin pour acheter des clopes, mots qui arpentent les sentiers en passant devant les cases. Lo mo ki vol somin anparmi lo moun.
Lolita Monga

Distribution

écriture et mise en scène
Lolita Monga
assistant à la mise en scène
Nicolas Derieux
jeu
Olivier Corista et Lolita Monga
musique
Jako Maron
lumières
Valérie Foury
costumes
Juliette Adam
scénographie
Lékip CDOI
création vidéo
Anne Fontaine
crédit photo
Sébastien Marchal

< liste des spectacles

< spectacle précédent

spectacle suivant >