Saison précédente

Dates et horaires des spectacles

mercredi 04 juin 14.30
jeudi 05 juin 14.00 (scolaire)
vendredi 06 juin 10.00 (scolaire)
vendredi 06 juin 19.00
samedi 07 juin 19.00

Documentation

Dossier pédagogique
Télécharger le PDF (4.8 MB)

Dossier de présentation
Télécharger le PDF (450 Ko)

UN CONTE DU VIVRE ENSEMBLE, HUMANISTE ET CONSCIENT

Monsieur est un éleveur prospère, propriétaire de belles chèvres au pelage varié. Monsieur n’a qu’un seul objectif dans la vie : vivre heureux avec ses chèvres. Mais Monsieur a un problème : son voisin, le loup. Ce voyou vagabond a une obsession, séduire les chèvres de Monsieur. Et il y parvient avec un peu trop de facilité...
Un jour, Monsieur ramène d’un lointain voyage Blanchette, une vache pas comme les autres. la curiosité, la peur de l’ennui et la soif de liberté de Blanchette vont changer son destin…

Monsieur, Blanchette et le Loup est aussi une fable sur la question coloniale ses clichés et les complexes qu’elle a laissé dans les actes et les paroles de toute une génération : le poil noir hypersexué du loup, la blancheur de Blanchette source de vénération, les croyances identitaires imposées, les peaux sombres et les masques clairs que l’on se met…

L’écriture de cette pièce s’inscrit dans le diptyque de théâtre jeune public que j’ai amorcé avec Mon petit poucet. Dans le « paradis » qu’a été mon enfance, La chèvre de Monsieur Seguin a été la première histoire qui m’a fait toucher du doigt, inconsciemment, confusément, le sens du tragique, cette faculté à savoir dès le début, que ça finit mal. Dans cette adaptation, j’ai voulu décliner, un trio d’amour, de désir et d’obsession. trois figures du tragique.
José Pliya

Né en 1966 au Bénin, José Pliya a obtenu en 2003, le prix du Jeune Théâtre de l’Académie Française pour Le Complexe de Thénardier et l’ensemble de son oeuvre. Auteur, il a écrit une vingtaine de pièces de théâtre traduites et créées sur les cinq continents par des metteurs en scène tels que Denis Marleau (Québec), Jean-Michel ribes (France), Hans Peter Cloos (Allemagne). En 2011 il met en scène son premier texte pour le jeune public, Mon petit poucet, accueilli au Grand Marché en juin 2012. Il dirige depuis 2005 l’Artchipel, Scène nationale de la Guadeloupe.

Distribution

texte et mise en scène
José Pliya
avec
Eric Delor, Karine Pédurand, Vincent Brayer
assistante à la mise en scène
Danielle Vendé
création lumière et vidéo
Pierre Langlois
scénographie
Charlotte Bonney
création sonore
Quentin Dumay
chorégraphie
Catherine Dénécy
Régie générale
Esteban Sanchez
Régie lumière
Leslie Sozansky
coproduction
La Caravelle DPI, l’Artchipel, Scène nationale de la Guadeloupe, le Varia, CDN de Bruxelles

< liste des spectacles

< spectacle précédent

spectacle suivant >